Présentation

C’est nouveau ?

A l’origine, la plupart des monnaies étaient locales ! Elles refleurissent depuis quelques années et vont sans doute continuer à se développer, sous l’effet des failles de plus en plus flagrantes de la globalisation de l’économie. On en compte plusieurs dizaines en France, en projet ou fonctionnelles, et plusieurs centaines dans le monde.



La monnaie locale…
c’est quoi ?


Une monnaie locale complémentaire sert avant tout à dynamiser et relocaliser l’économie, dans le respect d’une Charte de bonnes pratiques éthiques et environnementales.

Elle permet de retenir et faire circuler l’argent
au sein d’un réseau d’adhérents constitué de particuliers et de professionnels (commerçants, entreprises, professions libérales, associations, collectivités…) dans un bassin défini.

Elle est adossée à la monnaie officielle
selon une parité fixe (1€ = 1 gabare) et ne la remplace pas. C’est pourquoi on la dit complémentaire.




c’est légal ?


La Loi 2014-856 du 31 Juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire reconnaît les monnaies locales sous réserve qu’elles circulent parmi un réseau d’adhérents et soient convertibles
en Euro, ce qui est le cas de la Gabare.



Pourquoi utiliser la monnaie locale ?


Pour les particuliers usagers, c’est donner du sens à ses achats en participant au soutien de l’économie locale.

Pour un professionnel prestataire, c’est un signe de reconnaissance, un « label ». En allant chez lui, les usagers sauront qu’il est engagé dans une démarche d’économie locale et solidaire, dans le respect de la Charte de l’association.

De plus, les euros échangés sont déposés comme Fonds de Garantie dans une banque éthique.